Une question

Investir hors de Lille ? Bilan de juillet 2020
16.07.2020

Investir hors de Lille - Bilan juillet 2020

Investir hors de Lille, c’est gagner en place ou en rentabilité

 

Après plus de deux mois de confinement, les envies de beaucoup de citadins ont changées. En effet, les prix plus attractifs de la première couronne Lilloise ont attirés bon nombres de personnes qui, après avoir apprécié cette période de télétravail, se disent qu’une pièce en plus pour le même prix pourrait finalement s’avérer utile et agréable.

Emmanuel SIMON, directeur de SPHERE PATRIMOINE et associé chez OPTISSIMMO LILLE, nous expliquera en quoi cela peut être une bonne chose pour le marché de l’immobilier dans la région Nord.

 

Campagne lilloise Bondues - Investir hors de lille

 

1 – Le marché de l’immobilier en bonne santé

 

Après une période compliquée pour le marché de l’immobilier à Lille, ce dernier retrouve progressivement la santé. Bien que les envies des citadins aient changées, la demande locative à Lille reste toujours supérieure à l’offre de 22% (source : meilleursagents.com). Ce chiffre a considérablement baissé depuis le début de la crise sanitaire (44 % en janvier 2020). Toutefois, il reste bien supérieur à la moyenne des autres villes de France.

A titre d’exemple, la demande locative dans les villes de Bordeaux, Lyon et Paris est de respectivement 6%, 7% et 14% supérieure à l’offre. Le marché Lillois est donc toujours plus dynamique qu’ailleurs en France. Selon le journal régional la Voix du Nord, la moitié des recherches effectuées dans le Nord-Pas-de-Calais se portent encore sur la capitale des Flandres.

Le reste des recherches de programmes immobiliers sont principalement tournées vers les maisons individuelles dans les communes autour de Lille. Investir hors de Lille est plus tendance que jamais.

 

2 – S’éloigner de Lille, c’est gagner des mètres carrés

 

Après plusieurs mois de confinement, les priorités et les envies des citadins ont changés. Emmanuel SIMON, nous explique : « Ne pas avoir d’extérieur a été une épreuve très compliqué pour certains. On comprend donc la forte demande pour les programmes immobiliers de la 1ere couronne Lilloise, proposant de plus grandes surfaces avec jardin ou balcon, pour le même prix qu’à Lille. Je pense notamment aux villes de Wasquehal, Mouvaux, Croix ou encore Marcq-en-Barœul. Ces villes enregistrent le plus fort taux de demande dans notre agence. Et cela reflète bien la tendance générale. Vous pouvez y acquérir un bien avec un jardin de 80m² pour le prix du même bien à Lille, mais sans extérieur. Sans compter que vous êtes à quelques minutes seulement de Lille. Investir hors de Lille est devenu, pour certains, une priorité »

bondues entré de la ville - investir hors de Lille en 2020

Il est cependant important de noter que les villes de Marcq-en-Baroeul, Bondues ou encore Wasquehal sont les villes les plus prisées de la 1ere couronne Lilloise. Les prix y sont parfois aussi élevé qu’à Lille intra-muros.

 

3 – Témoignages des clients

 

Dans le cadre de cet article bilan sur l’immobilier à Lille en milieu d’année 2020, plusieurs clients d’OPTISSIMMO LILLE ont acceptés de témoigner.

Aurore, 50 ans, cadre dans le domaine de la santé : « Je suis propriétaire d’une maison individuelle de 80m² à Wasquehal. J’ai réalisé cette acquisition avec mon mari il y a 15 ans. A l’époque, nous avions payé la maison 174 000 € avec quelques travaux minimes à réaliser. Nous avons vendu notre bien le en juin 2020 pour 204 000 €. »  Cela représente une plus-value de 30 000€, soit 15% du prix d’achat initial.

Mais contrairement à Aurore, certaines personnes préfèrent vendre leur bien à Lille pour acheter en banlieue ! C’est notamment le cas de Jérôme, 35 ans, technicien informatique.  « Je possède un T2 à Lille Vauban depuis maintenant plus de 10 ans. La période de confinement a été relativement compliqué pour moi. Je ne possède pas d’extérieur et mon travail m’oblige à avoir un bureau aménagé avec des ordinateurs et divers outils informatiques. La taille de mon appartement m’a donc contraint à faire des aménagements peu pratique. Ma chambre était devenu mon bureau, mon salon était rempli d’outil… Pas le cadre idéal. »

Jérôme décide d’agir, pour son bien-être présent et futur : « Après cet évènement, j’ai décidé de vendre mon T2 pour m’installer en banlieue. Mr SIMON m’a accompagné pour la vente du bien ainsi que pour l’achat du suivant. J’ai vendu mon T2 de 40 m² pour 168 500 €. Par la suite, j’ai pu trouver une maison individuelle de 50m² avec une petite cour extérieure à La Madeleine, pour 170 000€. Investir hors de Lille a été le meilleur moment de cette année compliqué..! »

Ce sont 10 mètres carrés en plus ainsi qu’un espace extérieur pour Jérôme. Cela donne à réfléchir.

 

4 – Une simple tendance ?

 

Les experts ne sont pas tous  unanimes sur le sujet. Pour certains, cette tendance est temporaire et retombera dès que le coronavirus sera derrière nous pour de bon. Pour d’autres, ce n’est pas qu’une simple tendance mais plutôt une prise de conscience.

Que ce soit pour protéger sa famille, pour pouvoir avoir un bureau à la maison en cas de télétravail ou encore pour bénéficier d’un jardin, beaucoup de personnes se tournent vers la campagne. Cela concerne majoritairement les personnes entre 25 et 45 ans, souvent plus enclin au télétravail que la génération précédente.

Mais cela concerne également les seniors, comme l’explique Bertrand Couturié chez Barnes, interviewé par le Figaro : «Certaines de ces personnes ont une peur panique de ce virus car les difficultés respiratoires les terrorisent, explique-t-il. C’est pourquoi la campagne les séduit. J’ai même actuellement un projet d’un quadra qui veut acheter avec ses parents.»

Alors quelles conclusions tirer ?

Il est très difficile de donner des statistiques quant aux évolutions du marché à la vue de la situation actuelle. En effet, dure de dire si l’épidémie va revenir et si nous allons subir une nouvelle période de confinement. Cette option appuierait forcement la tendance actuelle. Dans le cas contraire, les gens vont-ils pour autant revenir habiter en ville quand on connaît la pénibilité d’un achat immobilier ? Seul le temps nous le dira.

Dans cette situation, faire appel à des professionnels de l’investissement en immobilier à Lille peut s’avérer un choix judicieux pour choisir le programme immobilier qui vous correspond.

 

 

 

 

 

 

Simulez votre réduction d'impôts en moins d'une minute !

1
2
3
4
5

Le montant de vos impôts

Nos dernières Actualités

Inscrivez-vous à notre newsletter de l’immobilier neuf lillois